Le talent est l’apanage exclusif des jeunes.

Cette affirmation occulte que talent et expérience se conjuguent et que nous finissons par oublier la somme de talents exprimés au cours de nos différentes expériences.
La vie en entreprise nous laisse peu de recul nécessaire pour identifier et formaliser nos talents. Les systèmes d’évaluation et entretiens annuels sont davantage focalisés sur les points de progrès que sur l’analyse des facteurs clefs de succès et les qualités qui y concourent. 

La démarche structurante d’Active Placement vise à repérer et dresser la cartographie des talents et potentiels de chacun et ses applications dans une activité donnée, et ceci pour un secteur d’activité porteur d’opportunités pour le candidat.


 
Un cadre se définit par le poste qu'il occupe :

son titre, son statut, la taille de son bureau, ses prérogatives, le nombre de collaborateurs rattachés.

Cette croyance est suscitée par l’entreprise qui aime « habiller » ses managers avec une « panoplie de cadres » (services généraux, comptabilité, locaux équipés, assistance personnalisée, mutuelle, etc.) tout en les berçant d’une douce illusion d’autonomie. Mais que se passe-t-il lorsque l’infrastructure normée et toute sa logistique associée s’évanouissent avec le CDI ? La prise de conscience de l’effet structurant des infrastructures dont dispose chacun en entreprise est douloureuse. Il faut alors se préparer à cette nouvelle autonomie, trouver la dynamique pour se construire par soi-même un nouvel environnement de travail.

Active Placement outille les cadres des méthodes et des ressorts nécessaires à la gestion énergique et sereine de leur autonomie.